Creation Vinium

Beaune

  • RégionCôte de Beaune
  • VillageBeaune
  • AppellationBeaune
  • CépageChardonnay
La vigne
  • Age moyen30 ans
  • Sous-solCalcaire et craie
  • Rendement moyen45 hl/ha
  • VendangeManuelle
Consommation
  • Potentiel de garde3-5 ans
  • Température de service11-13°
Description
  • Ce vin classique de la Maison Louis LATOUR provient des collines qui dominent la ville de Beaune. Les Beaune blancs comptent pour 5 % de la totalité des vins produits sous l'appellation Beaune. Le sol est composé de craie et de calcaire très appréciés du Chardonnay.
Vinification & Elevage
  • Fermentation
    Traditionnelle en fûts de chêne, malolactique à 100%
  • Elevage
    8 à 10 mois en fûts de chêne, 10% neuf
  • Fûts
    Tonnellerie Louis Latour, chêne français, chauffe moyenne
Dégustation
  • Note de dégustation
    D'une robe jaune pale brillante, le Beaune blanc 2011 dévoile au nez des arômes de pâte d'amande et d'épices, notamment d'anis étoilé. On retrouve l'amande fraiche en bouche accompagnée de notes vanillées. Belle rondeur et belle fraicheur en finale.
  • Accord Mets/Vins
    Crustacés - poisson - fromage


Revue de presse
    • Beaune blanc 2012 - Guide Bettane & Desseauve 2015 - 14.5/20Ouvert avec beaucoup de fruit, tendre et souple. 2014>20
    • Beaune 2011 - Le Guide Bettane & Desseauve des vins de France 2014 - 16/20Blanc | 2015 à 2020| Souple, suave, généreux, bonne fraîcheur en finale.
    • Beaune blanc 2009 - Magazine En Bourgogne - Décembre 2011 - "Élégance et fraîcheur"Nez de fruits mûrs, notes de miel et de nougat. En bouche, élégance et fraîcheur.
    • Beaune Blanc 2006 - Guide Gault & Millau 2011 - 17/20
    • Beaune blanc 2005 - Magazine Gault&Millau - Septembre 2012 - 16/20 Dans un style oxydatif assumé, cette cuvée mêle à la fois de notes de brioche, de miel et de violette à une bouche grasse et ample, acidulée, plus orientée vers le sous-bois. La finale est délicatement grillée. C'est un vin prêt à être bu.
    • Beaune blanc 2002 « Les Vins de l’Obs » - Le Nouvel Observateur - 15-21 septembre 2005 :Plus gras que le pouilly, arômes de fruits jaunes (pêche) sur une pointe de vanille. A boire dans le quatre, cinq ans.
  • Revue de Presse
  • Télécharger Télécharger le PDF
  • Partager
Recommander ce Vin

Le pdf a bien été envoyé.

Envoyer
Vous êtes professionnel ? Utilisez l'application Louis Latour