Creation Vinium

Beaune

  • RégionCôte de Beaune
  • VillageBeaune
  • AppellationBeaune
  • CépageChardonnay
La vigne
  • Age moyen30 ans
  • Sous-solCalcaire et craie
  • Rendement moyen45 hl/ha
  • VendangeManuelle
Consommation
  • Potentiel de garde3-5 ans
  • Température de service11-13°
Description
  • Ce vin classique de la Maison Louis LATOUR provient des collines qui dominent la ville de Beaune. Les Beaune blancs comptent pour 5 % de la totalité des vins produits sous l'appellation Beaune. Le sol est composé de craie et de calcaire très appréciés du Chardonnay.
Vinification & Elevage
  • Fermentation
    Traditionnelle en fûts de chêne, malolactique à 100%
  • Elevage
    8 à 10 mois en fûts de chêne, 10% neuf
  • Fûts
    Tonnellerie Louis Latour, chêne français, chauffe moyenne
Dégustation
  • Note de dégustation
    Très aromatique avec des notes d’abricot, le Beaune Blanc 2006 est très harmonieux et agréable. Vin riche et gras, plaisant à boire dès maintenant. Dégusté en Mai 2008.
  • Accord Mets/Vins
    Crustacés - poisson - fromage
Revue de Presse
  • Beaune Blanc 2006 - Guide Gault & Millau 2011 - 17/20


Revue de presse
    • Beaune blanc 2012 - Guide Bettane & Desseauve 2015 - 14.5/20Ouvert avec beaucoup de fruit, tendre et souple. 2014>20
    • Beaune 2011 - Le Guide Bettane & Desseauve des vins de France 2014 - 16/20Blanc | 2015 à 2020| Souple, suave, généreux, bonne fraîcheur en finale.
    • Beaune blanc 2009 - Magazine En Bourgogne - Décembre 2011 - "Élégance et fraîcheur"Nez de fruits mûrs, notes de miel et de nougat. En bouche, élégance et fraîcheur.
    • Beaune Blanc 2006 - Guide Gault & Millau 2011 - 17/20
    • Beaune blanc 2005 - Magazine Gault&Millau - Septembre 2012 - 16/20 Dans un style oxydatif assumé, cette cuvée mêle à la fois de notes de brioche, de miel et de violette à une bouche grasse et ample, acidulée, plus orientée vers le sous-bois. La finale est délicatement grillée. C'est un vin prêt à être bu.
    • Beaune blanc 2002 « Les Vins de l’Obs » - Le Nouvel Observateur - 15-21 septembre 2005 :Plus gras que le pouilly, arômes de fruits jaunes (pêche) sur une pointe de vanille. A boire dans le quatre, cinq ans.
  • Revue de Presse
  • Télécharger Télécharger le PDF
  • Partager
Recommander ce Vin

Le pdf a bien été envoyé.

Envoyer
Vous êtes professionnel ? Utilisez l'application Louis Latour