Creation Vinium

Meursault 1er Cru
"Château de Blagny"

  • RégionCôte de Beaune
  • VillageMeursault
  • AppellationMeursault Premier Cru
  • CépageChardonnay
La vigne
  • Age moyen30 ans
  • Sous-solMarne et calcaire
  • Rendement moyen40 hl/ha
  • VendangeManuelle
Consommation
  • Potentiel de garde6-8 ans
  • Température de service12-14°
Description
  • Situé au sud de Volnay et de Pommard dans la Côte de Beaune, Meursault est la plus vaste commune dédiée à la production de vins blancs en Côte-d'Or. L'excellente qualité des Premiers Crus compense le fait que cette appellation ne possède pas de Grands Crus. Exclusivité de la Maison Louis Latour, les vignes du Château de Blagny se situent sur le haut de la colline qui surplombe Meursault et Puligny-Montrachet. Ce climat se caractérise par sa fraîcheur, son élégance, et son excellente aptitude au vieillissement.
Vinification & Elevage
  • Fermentation
    Traditionnelle en fûts de chêne, malolactique à 100%
  • Elevage
    8 à 10 mois en fûts de chêne, 35% neuf
  • Fûts
    Tonnellerie Louis Latour, chêne français, chauffe moyenne
Dégustation
  • Note de dégustation
    Fidèle à son appellation, le Meursault 1er Cru « Château de Blagny » montre un bel équilibre avec des notes minérales et une bonne fraîcheur en bouche.
  • Accord Mets/Vins
    Langoustine - saumon à l'oseille - poêlée de girolles - fromage
Revue de Presse
  • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Vins & Gastronomie Mars/Avril 2014 - **
  • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Magazine Gault&Millau - Juin 2011 - "Elégante minéralité"
  • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Magazine L'Epicurien - Janvier 2011 - 19/20
  • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Guide Gilbert & Gaillard 2012 - 91/100


Revue de presse
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2014 - Guide des RVF 2017-16/20

      "Un bel équilibre"

    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2013 - Guide Bettane & Desseauve 2016 - Septembre 2015 - 15/20

      Fin, assez minéral (...) A déguster de 2015 à 2022.

    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2013 - Guide des meilleurs vins de France 2016 - RVF - Septembre 2015 - 15,5/20
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2012 - Magazine Le Point - Septembre 2015 - 16/20Fruits blancs, craie, bouche élégante, fine, tendue, bonne longueur, raffiné, en longueur.

      Par Jacques Dupont.





    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2012 - Guide Bettane & Desseauve 2015 - 16/20Du nerf et de la densité, longueur compacte, fruit gourmand. Belle générosité. 2014>20
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2012 - RVF - Guide des Meilleurs Vins de France 2015 - Septembre 2014 - 15.5/20Le Château de Blagny offre un joli jus avec du gras mais aussi de la retenue qui nous rappelle son terroir d'altitude.
    • Meursault 1er Cru « Château de Blagny » 2011 - Gilbert & Gaillard Concours International Hiver 2015 - 93/100Belle robe or clair brillant. Nez élégant associant fruits secs, fruits blancs et notes pâtissières (brioche, beurre). Bouche veloutée, riche, avec du gras, de la fraîcheur. Puissance évolutive maîtrisée. Finale aromatique explosive. Un pur bonheur !
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2011 - Guide Hachette 2015Sans nul doute la cuvée la plus importante en volume que ce meursault-blagny né de 3,5 ha de vignes implantés sur le haut de la colline qui surplombe Meursaut et Puligny-Montrachet. Un vin harmonieux et alerte, discrètement floral au nez, vif et fruité en bouche.

      A déguster entre 2015 et 2019 sur du homard au court-bouillon.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2011 - La Revue du Vin de France Avril 2014Le nez de ce premier cru de Meursault se montre réduit. Sa bouche apparaît tendue dans une matière serrée avec un fruit tirant sur le pamplemousse jaune. Voilà un Blagny à la fois compact, volumineux et puissant.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2010 - Magazine du Vin, Lafont Presse - Septepbre 2015 - 94/100

      La robe est jaune-maïs. Dans le bouquet s'agitent avec frénésie des parfums de pâtisserie, d'iode et de camphre qui font preuve d'assez peu de retenue. Cela explique que sur le palais, la lavande caramélisée, le beurre salé et la vanille des îles paraissent d'abord timides, avant de mériter les applaudissements de la rétro-olfaction, qui leur jettent de manière bienveillante des exhalaisons anisées et fleuries. La finale est comme une ruche royale, où frétillent de manière hystérique de très riches et inquiets parfums toastés, de cire et de pêches blanches. Un vin vif et naturel, qui possède beaucoup de présence, sans artifices. Par Bertrand Rougier

    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny 2010" - Guide des Vins Dussert-Gerber 2016 - Septembre 2015 - 17,5/20

      Beau Meursault Premier Cru Château de Blagny 2010, d'un beau jaune franc, au nez subtil où dominent les fruits frais et le tilleul, qui associe une élégance certaine à une rondeur en bouche persistante.





    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2010 - Gault & Millau - 18/20Le nez est d'anis, de badiane, de cardamome, d'angélique aussi. La bouche est d'une très grande minéralité, allant jusqu'au iodé et s'étirant même sur le résiné. Une présence évanescente, très fine et pourtant très longue.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2010 - Guide Bettane & Desseauve 2013 - 16/20 Nez fin, peu développé, corps moyennement plein mais équilibré, fin de bouche nette, de la race mais pas de générosité. 2016 - 2020
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2009 - Figaro Magazine - Mai 2016 - "Vin à croquer"

      Elégance, minéralité et fraîcheur, vin à croquer.

    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2009 - Guide Bettane & Desseauve 2012 - 17/20Pureté et droiture accentuées par rapport à un passé récent, sérieusement construit, long, racé. 2018 à 2024.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2008 - L'Epicurien - Automne 2015

      Une robe jaune clair aux reflets dorés. Le nez, expressif et distingué, évoque des notes de fruits secs, de grillé et de discrètes touches beurrées. La bouche est une bonne surprise, avec de l'amplitude et du gros. Très aromatique, ce vin termine sur une très bonne note de fruits secs en finale. 

    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2008 - Guide Dussert-Gerber 2015 - "Une très grande élégance"Le Meursault Premier Cru Château de Blagny 2008, d'une très grande élégance, d'un beau jaune franc, sent la noisette et le genêt, à la fois puissant et très fins, aux nuances en bouche de pomme et de pain grillé, fort bien élevé.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2008 - Guide Gilbert & Gaillard 2014 - 91/100Robe jaune clair. Joli nez d'amande, de noisette, de chèvrefeuille et de beurre frais. Bouche complexe, qui se dévoile petit à petit pour envelopper la finale de sa matière corpulente, de son bouquet aromatique noble et riche.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2008 - Guide Bettane et Desseauve 2011 - 17/20 Beau nez riche, élégant, net, typique du millésime, marqué par de beaux agrumes, texture noble, belle intensité de fin de bouche, vin de haute qualité, prêt à vieillir. 2016 à 2020.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2007 - Guide Bettane et Desseauve 2010 - 16/20Forte réduction (noisette grillée) au nez mais du style, de la densité, de la complexité et une personnalité évidente. 2015 à 2022.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2007 - Revue du Vin de France - juin 2008 - "Fûts de chêne maison"Fermeté et élevé en fûts de chêne maison, il est souple, avec des notes largement beurrées, le tout honnêtement construit.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Vins & Gastronomie Mars/Avril 2014 - **La robe est d'un beau doré, le nez est complexe sur des notes végétales. La bouche est ample, avec une belle persistance sur des notes végétales. Une légère âpreté, pas désagréable, qui évolue sur des petites notes poivrées. Se déclinerait parfaitement sur des recettes aux truffes ou un risotto de Saint-Jacques. Très beau produit. - Yves Sacuto
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Magazine Gault&Millau - Juin 2011 - "Elégante minéralité"Nez de fruits bien mûrs, avec des notes de noisette et de poire. La bouche est savoureuse avec une élégante minéralité. On y retrouve les arômes du nez, un bel équilibre, de la rondeur, de la richesse et une agréable et longue persistance.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Magazine L'Epicurien - Janvier 2011 - 19/20La robe est superbe, sa brillance est étincelante. Cette cuvée démontre un très bel équilibre. Nous trouvons au nez des arômes minéraux, la finesse des fruits du vergé, une pointe de fruits murs et d'épices. Une attaque franche et une belle fraîcheur en bouche, qui développe sur la longueur un beau gras et de l'amplitude avec une fine structure.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2006 - Guide Gilbert & Gaillard 2012 - 91/100Robe jaune d'or. Nez expressif très engageant, notes de fleurs blanches, de fruits mûrs, touche de champignon frais. En bouche beaucoup de sève, un vin riche, aromatique et long. Un millésime encore jeune qui pourra se bonifier en cave.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2004 - L'Epicurien - Guide 2008 - "Superbe"Superbe robe lumineuse d'un or clair limpide. Le nez toasté évocateur d'un grand vin avec des notes mêlées de fruit sec et mures, d'épices doux et de cire d'abeille. La bouche est ample et ronde sur le fruit macéré et les épices, avec un beau gras et une longueur digne des grands bourgogne blanc dont l'aboutissement des vins est le résultant d'une passion et d'un grand amour du vin, et ce vin en fait partie.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2004 - Guide Gilbert et Caillard 2009 - "Un beau Meursault"Robe or clair, reflets verts. Nez fin mêlant notes citronnées, mentholées. Bouche pleine, joli gras. L'attaque est souple, l'évolution et la finale plus acidulées. Un beau Meursault.
    • Meursault 1er Cru « Château de Blagny » 2004 - Revue du Vin de France - Meilleurs vins de France 2008 - 14.5/20
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2003 - Guide Parker des Vins de France Le parfum floral et minéral du Meusault-Blagny 1er Cru Château de Blagny 2003 introduit une personnalité presque trapue. Ample, de texture satinée et peu à moyennement corsé, ce vin se distingue par une excellente profondeur de fruit et une finale suave.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2001 - Guide Parker des Vins de France - 88/100Peu à Moyennement corsé et dévoilant des senteurs de pierre, de gravier, de minéraux et de poire, le Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2001 arbore un caractère séduisant de gras, de pureté et de nuances, ainsi qu'une longue finale. (USA)
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 2001 - Le Devoir - 25 Juin 2004 :Profil opposé au gros meursault riche et beurré, plutôt celui d'un blanc sec éclatant, aérien, dynamique et minéral. Belle bouteille de garde.
    • Meursault 1er Cru « Château de Blagny » 2000 - Le Nouvel Observateur - 15-21 septembre 2005 - "Grande finesse"On est en 1er Cru et cela se sent. L'expression du chardonnay est plus complexe et plus racée. Le nez se développe sur des arômes de fleurs blanches et de noisette grillée, la bouche est d'une grande finesse.
    • Meursault 1er Cru « Château de Blagny » 1999 - Le Figaro Magazine - 6 septembre 2014 - ★★★ - 15/20
    • Meursault 1er Cru « Château de Blagny » 1999 - La Revue du Vin de France - Février 2006 - 4 étoiles Robe plus dorée. Nez sur des notes de miel, cire, fumées et minérales, fruit sec, réduction. Bouche très dense, vive matière profonde et minérale, finale épicée, tendue par une belle nervosité. On peut encore attendre.
    • Meursault « Château de Blagny » 1997 - Guide Fleurus des Vins - Edition 2005 : Robe dorée, éclatante et brillante. Nez mêlant des parfums de noisette grillée à des notes florales et végétales. Bouche tout en finesse. Vendanges manuelles, rendements de 40hl/ha et élevage 12 mois en fûts de chêne : un vin blanc exceptionnel, à découvrir sans hésiter.
    • Meursault 1er Cru "Château de Blagny" 1997 - Wine advocate Juin 1999 - 88-90/100Révélant au nez, des nuances de noisettes et de fleurs, le Meursault " Château de Blagny " est un vin concentré et droit, voluptueux, aux arômes minéraux de pierres à fusil. Par Robert Parker (USA).
    • Meursault 1er Cru« Château de Blagny » 1996 - Le Devoir - 25 Juin 2004 :Plus ample, pralinée et concentrée, donnait des signes de vieillissement prématuré. Maintenant très bon.
  • Revue de Presse
  • Télécharger Télécharger le PDF
  • Partager
Recommander ce Vin

Le pdf a bien été envoyé.

Envoyer
Vous êtes professionnel ? Utilisez l'application Louis Latour